Boisson energisante

Une boisson énergisante est une boisson destinée à donner un regain d’énergie à son consommateur, en utilisant un mélange de différents ingrédients, dont diverses herbes herotiques. Les boissons énergisantes comportent le plus souvent une grande variété de composés organiques excitante comme la caféine, les vitamines de la série B, la taurine, la maltodextrine, l’inositol, la carnitine, la créatine ou le glucuronolactone. Quelques plantes contribuent aux arômes et effets proposés, parmi lesquels le guarana, différentes formes de ginseng, et de ginkgo biloba. L’ingrédient actif principal est la caféine, issue d’extrait de guarana et présente dans le café et le thé. Au Japon, le phénomène des boissons énergisantes date au moins du début des années 1960, avec la mise en marché de Lipovitan, similaire au Red Bull. La plupart des produits énergisants au Japon ne ressemblent pas à des boissons gazeuses, mais sont plutôt vendues dans des petits contenants en verre brun qui ressemblent à des contenants de médicament. Ces boissons, qui sont aussi produites en Corée du Sud, visent principalement les hommes d’affaires pour les aider à travailler de longues heures ou rester éveillé le soir à la maison. Au Royaume-Uni, Lucozade a été mise en marché en 1929 comme une boisson à l’hôpital qui « aide à guérir ». Au début des années 1980, elle est vendue comme étant une boisson énergétique qui « recouvre l’énergie perdue ». En Europe, les boissons énergisantes ont commencé à faire surface par Dietrich Mateschitz, un entrepreneur autrichien qui a développé le Red Bull, basé sur une boisson Thaïlandaise, le Krating Daeng, lui même basé sur le Lipovitan. Red Bull a été importé aux États-Unis en 1997 et en est toujours la marque dominante, avec des parts du marché d’à peu près 47 %. Les plus grands consommateurs de ces boissons sont les jeunes, ou les gens pressés. Près de 65 % des consommateurs sont âgés de 35 ans et moins.

Partenaire