Malbouffe

La malbouffe est le terme populaire donné à la nourriture jugée mauvaise sur le plan diététique en raison notamment de sa faible valeur nutritive et de sa forte teneur en graisses ou en sucres. Les hamburgers, les hot-dogs, les frites, les pizzas, les sodas en sont des archétypes. Elle peut favoriser l’obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires, le cancer, etc. La surconsommation de la malbouffe peut entraîner la malnutrition. Le terme a été créé par Stella et Joël de Rosnay dans leur ouvrage La Malbouffe. Il s’agit alors de nommer un type d’alimentation qui ne répond pas aux besoins physiologiques car trop gras, trop sucré ou pauvre en nutriments. Cette définition est toujours d’actualité mais le sens du mot a été étendu à une critique plus globale dénonçant aussi le modèle productiviste et la société de consommation. De grands chefs français ont décidé depuis les années 90 de réagir et de faire de l’éducation culinaire et de l’éducation au goût dans les écoles, la Semaine du Goût a eté créee. Les agriculteurs biologiques, les associations et mouvements de consommateurs et les diététiciens sont également en première ligne, notamment pour veiller à l’alimentation des jeunes et faire évoluer la publicité et la législation française.

Partenaire