E – Définitions

Eau de source

[en : Mountain spring water]

Une eau de source est une eau d’origine souterraine, protégée de la pollution, et n’ayant subi ni traitement chimique, ni aucune adjonction d’ingrédients quelconques. Elle est naturellement conforme et doit être potable.

Eau gazeuse

[en : Sparkling water]

L’eau gazeuse, aussi appelée eau pétillante ou gazéifiée, est une eau minérale à laquelle un ou plusieurs gaz ont été ajoutés. Certaines sources fournissent de l’eau déjà pétillante mais, généralement avant d’être commercialisées, elles sont traitées et homogénéisées (ajout de gaz) afin d’obtenir des caractéristiques constantes au niveau gustatif pour le consommateur. Sur un emballage, la mention « eau pétillante naturelle » cela signifie qu’il n’y a pas eu ajoût de gaz.

Eau minérale

[en : Mineral water]

Les eaux minérales sont caractérisées par une présence importante de substances minérales aux effets particuliers, pouvant avoir des effets thérapeutiques et qui nécessitent des autorisations administratives spécifiques.
Une eau minérale naturelle est d’origine souterraine, de composition stable, et n’a subi aucun traitement de désinfection. Les eaux minérales font donc l’objet d’autorisations spécifiques, après analyse de leurs effets thérapeutiques.
Une eau minérale contient des substances minérales en quantités trop importantes pour pouvoir servir de boisson exclusive.

Edulcorant

Produit qui donne une saveur sucrée aux aliments, mais qui n’est pas du sucre et n’apporte pas ou peu de calories.

ENNS

Le rôle de la nutrition dans la survenue de maladies chroniques telles que les maladies cardio-vasculaires, certains cancers, le diabète ou l’ostéoporose, est désormais bien documenté. C’est pourquoi, le ministère chargé de la Santé a lancé en 2001, le Programme national nutrition santé (PNNS) qui a rendu possible la mise en œuvre d’actions de santé publique dans ce champ. Le PNNS a ainsi fixé différents objectifs chiffrés de santé publique concernant l’alimentation et les apports nutritionnels, les marqueurs de l’état nutritionnel et l’activité physique. L’évaluation de ce programme a été confiée à l’Unité de surveillance et d’épidémiologie nutritionnelle (Usen, unité mixte InVS – Paris 13 – Cnam), en collaboration avec l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) et l’Institut national de prévention et d’éducation en santé (Inpes). C’est dans ce cadre que l’Usen réalise l’Etude nationale nutrition santé (ENNS), volet de l’étude Inca-2/ENNS menée conjointement par l’Afssa et l’InVS, qui se déroulera du mois de janvier 2006 à janvier 2007. Les premiers résultats de l’étude nationale nutrition santé ont été présentés le 12 décembre 2007 lors d’un colloque organisé par la Direction générale de la santé. À cette occasion, un rapport décrivant la situation nutritionnelle selon les indicateurs d’objectifs et les repères du PNNS, d’après les données de l’étude ENNS, a été conçu.

Equilibre alimentaire

La fonction première de l’alimentation est de maintenir l’organisme en bonne santé. Il est donc nécessaire d’apporter chaque jour la quantité et la qualité d’aliments dont le corps a besoin : aucun élément n’ayant en lui la totalité des nutriments indispensables à notre organisme, à nous d’équilibrer notre alimentation tout en conservant le plaisir de manger. L’équilibre alimentaire, ça ne veut pas dire manger de tout en quantités égales : l’important est tout simplement de privilégier les aliments qui sont particulièrement utiles à notre santé, et de limiter la consommation des autres. Chaque famille d’aliments a sa place dans votre assiette, et ce quotidiennement. Chacune joue un rôle, mais pas dans les mêmes quantités. Si l’on recommande d’éviter la consommation excessive et de limiter la prise de certains aliments, il n’est en revanche pas question d’interdit. Un excès de temps en temps fait partie de la vie. Il est ainsi recommandé de limiter la consommation des aliments riches en matières grasses, en sucre ou en sel, sans les bannir de l’assiette. Bien manger c’est ainsi penser à se faire plaisir en variant les saveurs, les textures et les couleurs.  L’équilibre nutritionnel ne se fait pas sur un seul repas ou même sur une journée, mais sur plusieurs jours ! Ainsi, si vous êtes amenés à consommer un sandwich mayonnaise/frites+ un beignet au déjeuner, vous faites pencher la balance du « mauvais côté » : vous avez mangé trop gras et trop sucré et n’avez pris aucun fruit ou légume. Pour rétablir l’équilibre (compenser en quelque sorte), il vous faudra manger mieux aux repas suivants en misant notamment sur les légumes et les fruits, avec une salade composée par exemple ! Evitez quand même des entorses trop fréquentes…

Partenaire

Cliquez sur ces liens pour en savoir plus !