I – Définitions

IFN

Institut Français Nutrition

IMC – Indice de Masse Corporelle

L’indice de masse corporelle (IMC ; en anglais, BMI : Body Mass Index) est une grandeur qui permet d’estimer la corpulence d’une personne.  Il permet d’estimer si quelqu’un est trop maigre, de corpulence normale, en surpoids, ou obèse. Cet indice est calculé en divisant le poids (en kilogrammes) par le carré de la taille (en mètres). Pour l’adulte entre 20 et 65 ans, il est préférable d’avoir un IMC compris entre 18,5 et 25. En dessous de 18,5, on parle de minceur et au-dessus de 25 de surpoids. À partir de 30, on parle d’obésité. L’Organisation mondiale de la santé a défini cet indice de masse corporelle comme le standard pour évaluer les risques liés au surpoids chez l’adulte. Il a également défini des intervalles standards (maigreur, indice normal, surpoids, obésité) en se basant sur la relation constatée statistiquement entre l’IMC et le taux de mortalité. L’IMC est corrélé avec une hausse de la mortalité toutes causes confondues, mais on constate particulièrement une hausse des décès dus aux maladies cardio-vasculaires, aux cancers, au diabète, aux accidents vasculaires au fur et à mesure de l’augmentation de l’IMC.

Index Glycemique

Tous les glucides ne sont pas équivalents pour l’organisme. L’index glycémique permet de comparer les glucides en fonction de leur capacité à élever la glycémie (taux de sucre dans le sang) plus ou moins rapidement. Plus un aliment a un index glycémique faible, plus le sucre qu’il contient passe lentement dans le sang. En dessous de 55 on parle d’IG bas, entre 55 et 70 d’IG modéré et au-dessus de 70 d’IG élevé. Les aliments raffinés comme la baguette blanche, le riz blanc, les céréales du petit déjeuner type corn flakes ou Rice Krispies, le riz soufflé ont un IG élevé voire très élevé de même que les barres chocolatées, les viennoiseries, certains gâteaux. C’est aussi le cas des pommes de terre surtout lorsqu’elles sont frites ou en purée. A l’inverse, les aliments peu transformés, comme le pain et le riz complets, les pâtes, les flocons d’avoine et le riz basmati ont un IG modéré à bas.
La plupart des fruits (hormis la banane bien mûre) ont un IG modéré. Tous les légumes et les légumineuses (lentilles, pois, haricots, boulgour) ont un IG assez bas.

Indice de Masse Grasse IMG

[en : Fat mass index]

Dans l’organisme, on distingue schématiquement la masse grasse, qui correspond aux cellules adipeuses, et la masse maigre, qui correspond aux muscles. On exprime souvent ces deux éléments en pourcentage du poids.
Notre corps contient forcément une certaine quantité de graisse : la norme se situe autour de 25 à 30 % chez les femmes et de 15 à 20 % chez les hommes.
Pour évaluer la masse grasse que contient l’organisme, différentes méthodes sont utilisées : la mesure du pli cutané (on mesure l’épaisseur d’un pincement de la peau à différents endroits du corps, ce qui permet d’évaluer la graisse sous-cutanée) ; les balances à impédancemètre (on mesure un courant électrique travers le corps, dont la résistance est directement liée au taux de matière grasse qu’il contient)…

INPES

Institut national de prévention et d’éducation pour la santé L’Inpes ou Institut national de prévention et d’éducation pour la santé est un établissement public administratif (EPA) français placé sous la tutelle du ministère de la Santé. Créé par la loi du 4 mars 2002 [1] relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, il s’est constitué à partir de la transformation du Comité français d’éducation pour la santé (CFES) auquel il se substitue. L’institut est chargé de mettre en œuvre les moyens de prévention et d’éducation décidés par le gouvernement dans le cadre de sa politique de santé publique. On lui doit notamment les campagnes d’information et d’éducation sur la nutrition.

Instinctonutrition

L’instinctothérapie, est une pratique alimentaire crudivoriste peu répandue[2] qui préconise l’écoute de son instinct pour le choix des aliments, la consommation de produits crus à l’état naturel sans aucune préparation préalable, et l’usage de l’odorat et du gout pour sélectionner l’aliment considéré adéquat.

Intolerance alimentaire

Il s’agit d’une intolérance à l’un ou plusieurs des ingrédients d’un produit alimentaire : intolérance au gluten par exemple. L’intolérance alimentaire concerne les réactions pharmacologiques, métaboliques et toxiques où le système immunitaire ne joue aucun rôle, contrairement à l’allergie alimentaire.

Intolérance au gluten

[en : Gluten intolerance]

Certains féculents sont parfois mal tolérés. C’est le cas lors de l’intolérance au gluten, substance que l’on trouve dans le blé, l’orge, l’avoine et le seigle. Ceux qui en souffrent doivent ainsi éviter les pains, les pâtes ou la semoule.
L’intolérance au gluten est aussi appelée maladie coeliaque, probablement une réaction immunitaire même si son origine n’est pas entièrement connue à ce jour.
L’intolérance au gluten touche environ une personne sur 200. Les malades passent leur vie à surveiller leur alimentation pour ne pas risquer d’avaler les céréales « maudites » : blé, seigle, orge… Un traitement pourrait voir le jour prochainement.

Partenaire

Cliquez sur ces liens pour en savoir plus !